L’île de Paques – voyager avec un bébé de 3 mois

Résidant sur Tahiti, c’est une destination qui s’est révélée vraiment accessible en avion. En effet, il ne faut que 5h pour se rendre sur cette ile mythique ! Et comme nous voyageons désormais avec notre petit bébé qui avait 3 mois et qu’une semaine suffit largement à visiter l’ile, on s’est dit que ce serait l’occasion idéale de s’y rendre.

img_8777

Nous nous sommes tout d’abord renseignés auprès de nos amis qui y sont déjà allés avec leurs enfants et le résultat était assez unanime, les vacances paraissaient être prometteuses ! Comme l’ile au final ne fait que 163Km² on avait largement le temps de sillonner les routes et visiter les différents sites incontournables tout en prenant notre temps et en s’adaptant à celui de loulou : pause bibi, siestes, changement de couche ! On a pu suivre un rythme assez cool qui nous laissait le temps de visiter et de revenir à la pension pour une pause puis de repartir dans l’après-midi.

img_8704

En ce qui concerne l’avion, nous avons pris la compagnie Latam, la seule qui dessert l’ile de paques depuis Tahiti. Les tarifs étaient globalement corrects, mais on a dû payer 280$ en plus aller/retour pour avoir un berceau dans l’avion alors que certaines compagnies le proposent gratuitement. Autre point qui m’a plus que choqué, lors du décollage et de l’atterrissage l’hôtesse ne nous a pas proposé de ceinture mais nous a bien indiqué qu’il fallait tenir notre bébé bien serré dans nos bras ! Sinon le vol avec bébé s’est très bien passé, décollant de nuit, il était en plein sommeil du coup il a dormi tout le vol ! Et c’était un soulagement car on appréhendait beaucoup qu’il se mette à pleurer. Le vol retour s’est très bien passé aussi. Le seul bémol c’est qu’apparemment l’avion lui a donné des coliques et qu’il a eu très mal au ventre plusieurs nuits d’affilées…. Autant dire que nous n’avons pas du tout bien dormi !

Nous avons profité du pont du 11 novembre et nous sommes partis du 8 au 14 novembre où le climat nous semblait être assez propice. Il a fait vraiment très beau et les températures étaient d’environ 23°c en journée bien que plus frais le soir. Nous avons eu grand soleil et quelques fortes pluies qui se sont avérées assez brèves. On se baladait facilement en short et t shirt la journée. Par contre, il y a parfois un petit vent qui nous fait oublier que le soleil tape fort ! alors pensez à mettre de la crème solaire et à bien hydrater bébé !

img_8653

Nous avons loué un mini 4×4 durant toute la semaine et installé le siège bébé que nous avions embarqué avec nous dans l’avion (service gratuit). Avec le recul, c’est INDISPENSABLE de louer une voiture si vous voulez être indépendant et sillonner l’ile et surtout un 4X4 car les routes sont vraiment, mais VRAIMENT en très mauvais état ! c’est une catastrophe, il y a des trous…(ou plutôt des cratères) partout !! Pour être secoué, vous allez être secoués ! Nous avons aussi abandonné l’idée de prendre une poussette car les chemins sont impraticables avec ! Tout a été fait en porte bébé ! En ce qui concerne les affaires pour Lucas, nous avions TOUT pris (biberons, lait, crème et gel douche en format miniature…), c’était un peu encombrant mais au final ça nous a bien servi car on ne trouve pas les mêmes produits.

img_8583

Moyen de paiement : nous avons dû faire plusieurs banques avant de trouver un distributeur qui accepte notre CB.

Transport : location de voiture, à voir sur place ou par mail car les agences n’ont pas de réservation en ligne. Il y a beaucoup de gens qui circulent en vélo, c’est possible mais il faut être sportif et prendre un kway :p

Alimentation : on ne trouve pas de supermarché comme on a l’habitude d’en trouver chez nous, c’est-à-dire qu’au mieux, on trouve des petites superettes et ça coute assez cher car beaucoup de choses sont importées. Par contre il y a des restaurants sympas et beaucoup font à emporter. Le matin nous prenions un café dans les coffee shop et le midi nous achetions des empanadas dans les boulangeries. Le soir on prenait à emporter ou nous mangions dans notre bungalow. Pour les bébés par contre, je vous conseille vivement d’amener votre propre eau et nourriture. Les couches s’achètent uniquement en pharmacie !

Logement :  nous avons logé dans une pension de famille dont je ne me rappelle plus le nom…., le bungalow était super et bien équipé, la vue splendide, les propriétaires hyper gentils mais nous avons eu des soucis avec l’eau (plus d’eau chaude le matin et douche qui est restée bloquée ouverte !) et il y a eu aussi quelques soucis au niveau de l’organisation. Mais il y en a une flopée sur booking!;

Langue : espagnol, rapanui, anglais, français

img_8895

img_8861

img_8855

img_8826

Globalement ce fut un voyage inoubliable ! Même si parfois la gestion avec bébé était un peu compliquée et qu’il fallait bien être deux pour arriver à tout gérer, l’île de Pâques est une destination splendide, sauvage et un endroit à visiter en famille car elle attisera la curiosité des enfants et même des plus grands ! Voir les Moais, les volcans, découvrir le mythe de l’homme oiseau, sillonner des terres sauvages, croiser des chevaux sauvages sur la route… ce fût un vrai dépaysement! On aurait dit que le temps s’est arrêté sur l’île bien que le tourisme se développe à vue d’oeil! L’avant dernier jour nous avons booké une après midi avec un guide local afin qu’il puisse nous expliquer l’histoire de l’île et ses mœurs (nous avions visité le musée qui est bien réalisé mais nous étions restés sur notre faim et il n’y a pas beaucoup d’informations sur les lieux touristiques). Ce fut une expérience inoubliable et nous sommes rentrés avec des souvenirs plein la tête 🙂

img_8623

img_8916

img_8944

img_8710